COVID-19 : 3 CONSEILS CLÉS POUR GÉRER LA CRISE

En pleine crise sanitaire il est important de bien s’organiser et gérer au mieux son entreprise. Artisan, auto- entrepreneur, gérant d’une TPE/PME ou petit commerçant, cet article est fait pour vous ! 

Il vous conseille sur la gestion de votre activité en pleine crise du Covid-19. 

Introduction

En pleine crise sanitaire il est important de bien s’organiser et gérer au mieux son entreprise. Artisan, auto- entrepreneur, gérant d’une TPE/PME ou petit commerçant, cet article est fait pour vous ! 

Il vous conseille sur la gestion de votre activité en pleine crise du Covid-19. 

Dans cet article nous vous expliquerons comment bien organiser son entreprise en respectant les gestes barrières, en développant l’aspect numérique et en tirant profit des aides dont vous pouvez bénéficier. Nous aborderons également la question du télétravail, de sa mise en place à sa gestion quotidienne. Une partie de cet article est notamment dédiée au bien être général, sujet incontournable en ce moment dans les entreprises, en particulier chez les jeunes profils. Enfin, en dernier conseil, nous traiterons la question du recrutement en période de Covid-19, les aides disponibles et les changements liés aux visites médicales du travail.

CONSEIL 2 : OPTIMISER LE TÉLÉTRAVAIL DANS SON ENTREPRISE

L’instauration du télétravail 

Dans un premier temps, le plus compliqué dans la mise en place du télétravail dans une entreprise est de garder le contact. Il est donc important de fixer des moments de communication réguliers avec vos collaborateurs. Ces moments doivent servir pour discuter de l’avancement des tâches en cours, des problèmes rencontrés et de la gestion générale.

En fin de journée, il est conseillé de discuter de ce qui a été fait pendant la journée, les tâches effectuées et celles qui doivent être faites afin de les planifier. Les appels et les chats vidéo sont à privilégier afin de faire passer les bonnes informations et le plus facilement possible. Il est également primordial que les managers recueillent de manière quotidienne les besoins et les difficultés des ses collaborateurs. La vérification de la maîtrise des outils numériques par son équipe est également cruciale au bon déroulement du télétravail.

Le bien-être en télétravaillant

Dans un second temps, pour gérer au mieux le télétravail il faut établir des règles d’organisation afin de veiller au bien être général et à la concentration.

Démarrer sa journée à l’heure dans un espace dédié au travail à la maison permet de rester dans le rythme et de favoriser la concentration La planification des tâches à effectuer dans la journée permet de ne pas perdre le rythme et de rester productif. Il est également recommandé de mettre en place des alertes pour ne pas oublier de prendre des pauses pour boire un café, bouger, prendre l’air afin de favoriser son bien-être général et éviter la surproductivité qui peut être nocive.

Il ne faut pas omettre de séparer sa vie professionnelle et personnelle. En effet, toujours dans le but de préserver un équilibre et un bien être, il est important de savoir différencier son temps de travail de sa vie privée. Les heures prédéfinies aident en ce sens et le fait d’éteindre son ordinateur, de se déconnecter et ranger son bureau favorise cette rupture nécessaire. Il ne faut pas hésiter à signaler toute difficulté aux personnes concernées, professionnelle ou personnelle, afin de bien vivre son télétravail et l’isolement que celui-ci peut provoquer. Petite astuce pour vous dirigeants et managers : réalisez régulièrement des courtes enquêtes “bien-être” pour collecter le ressenti de vos collaborateurs. Demandez-nous un exemple gratuit ici.

CONSEIL 3 : RECRUTER EN PÉRIODE DE COVID-19

Même si la période actuelle reste compliquée pour beaucoup d’entreprises, le Gouvernement dans le Plan France Relance a mis en place des aides pour l’emploi des jeunes de moins de 26 ans et les alternants. 

Recruter un jeune de moins de 26 ans 

L’aide dans le cadre du plan “1 jeune, 1 solution” permet aux employeurs de réduire le coût du recrutement en compensant, pendant, la première année, les cotisations sociales afférentes. L’aide est de 4 000€ sur un an pour un salarié à temps plein. Toutes les entreprises et toutes les associations, sans limite de taille, peuvent bénéficier de l’aide. 

Pour pouvoir en profiter, il faut réponde aux conditions cumulatives suivantes :  

  • Salarié de moins de 26 ans embauché en CDI, CDI intérimaire, CDD pour au moins 3 mois. 
  • La rémunération doit être inférieure ou égale à deux fois le montant du SMIC. 
  • Le contrat doit être conclu entre le 1er août 2020 et le 31 mars 2021. 
  • L’employeur ne doit pas avoir procédé à un licenciement économique sur le poste concerné depuis le 1er janvier 2020. 

Pour bénéficier de l’aide « 1 jeune, 1 solution”, les demandes doivent être faites sur la plateforme  de  l’Agence de services et de paiement (ASP).  Toutes les informations sont à retrouver sur le site travail-emploi.gouv.fr.

Attention, l’aide n’est pas cumulable avec une autre aide de l’Etat liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi au titre du salarié concerné. 

 

Recruter dans le cadre d’une alternance 

Concernant l’aide au recrutement des alternants en contrat d’apprentissage et/ou de professionnalisation, l’aide est de 5000€ maximum pour un apprenti de moins de 18 ans et jusqu’à 8 000€ pour un apprenti majeur. 

Pour pouvoir bénéficier de l’aide, les conditions suivantes doivent être respectées : 

  • Le contrat doit être conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. 
  • L’apprenti doit préparer un diplôme allant jusqu’au Bac +5. 

Cette aide s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés, sans conditions et aux entreprises de 250 salariés et plus aux conditions définies par le décret n°0207 du 25/08/2020.  

Pour  pouvoir profiter de l’aide exceptionnelle, l’employeur doit transmettre le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation à  son conseiller OPCO. 

 

Information : Report des visites médicales suite au Covid-19

Autre adaptation durant la crise sanitaire à connaître par les employeurs et collaborateurs, l’allongement temporaire du délai de réalisation des visites et examens médicaux par les services de santé au travail dû à l’urgence sanitaire.. En effet, le décret n° 2021-56 du 22/01/2021  précise les conditions dans lesquelles ces services peuvent reporter certaines visites et examens médicaux dont l’échéance intervient jusqu’au 16 avril 2021 dans le cadre du suivi individuel de l’état de santé. 

Ce report concerne deux types d’examens : 

  • La visite d’information et de prévention (VIP) initiale et son renouvellement
  • Le renouvellement de l’examen d’aptitude et la visite intermédiaire pour les travailleurs bénéficiant d’un suivi renforcé sauf pour les travailleurs exposés à des rayons ionisants classés en catégorie A.

Tous ces examens, dont l’échéance doit arriver d’ici le 16 avril 2021 inclus (ou qui ont déjà été reportés une première fois et n’ont pas pu être organisés avant le 4 décembre 2020) peuvent être reportés d’1 an maximum après l’échéance.

Leur report n’est toutefois pas systématique, c’est le médecin du travail qui décide. Il peut choisir de les maintenir au regard des informations dont il dispose concernant l’état de santé du salarié, ainsi que des risques liés à son poste de travail ou à ses conditions de travail.

Le décret précise enfin les modalités selon lesquelles les employeurs et les salariés seront informés du report des visites et de la date à laquelle elles seront prévues : 

  • Le médecin du travail doit informer du report l’employeur et le travailleur, en leur communiquant la date à laquelle la visite est reprogrammée.
  • Si le médecin du travail n’a pas les coordonnées du travailleur, il invite alors l’employeur à communiquer à ce dernier ces informations

CE QUE BOOST & STRATEGY PEUT VOUS APPORTER !

Chez Boost & Strategy nous vous aidons à relancer votre activité après la crise du Covid-19. Nous vous accompagnons dans la reprise d’activité post-déconfinement, dans la mise en place d’une organisation en télétravail, nous facilitons vos recrutements et vos démarches administratives, et nous intervenons dans toutes les situations difficiles de la vie d’une entreprise. De toute crise se dégagent des opportunités, nous vous aiderons à les saisir. 

Mais les boosters vous accompagnent bien plus loin afin de faciliter votre quotidien, réinventer votre gestion et vous faire gagner du temps. 

Nous proposons des forfaits pensés pour vous à partir de 390€ HT. 

Contactez-nous gratuitement.

« Ensemble, construisons votre succès.